Vie locale Voir plus

le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon
le blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon

Un blockhaus souterrain découvert au centre d'Arcachon

Ce jeudi matin, médias nationaux et régionaux étaient à Arcachon pour faire des images du blockhaus découvert il y a quelques jours devant l'Office du Tourisme d'Arcachon. Journalistes et archéologues ont accompagné le Député Maire de la Ville à l'intérieur de cet ouvrage souterrain construit en 1943 par les Allemands et qui servait vraisemblablement de poste de commandement à la Wehrmacht.

"En tant que vieil Arcachonnais, je n'ignorais pas qu'un blockhaus souterrain se trouvait près de l'Office du Tourisme. En effet, les anciens m'avaient dit à plusieurs reprises : "Tu verras, si tu fouilles un jour par-là, tu trouveras des vestiges du passé". Mais, ça a été un grand moment d'émotion quand on l'a découvert", indique Yves Foulon, Député Maire d'Arcachon. Ce dernier accompagnait, ce jeudi 28 mai, la presse nationale et locale à l'intérieur de l'ouvrage de défense allemand repéré par les services municipaux, entre la gare et l'Office de Tourisme arcachonnais.

I-TELE, TF1, Europe 1, France 3... Les médias, venus en masse depuis Bordeaux et toute la région, ont découvert un impressionnant édifice souterrain d'une superficie d'au moins 120 m2. Ce blockhaus, bien que connu des anciens et des historiens, n'avait jamais été mis à jour. C'est au cours de sondages réalisés, il y a deux mois, avant la construction du futur parking souterrain de la gare que l'ouvrage de défense, enfoui depuis 1946, a été précisément localisé. "Nous avons découvert son emplacement au géo radar en mars dernier. Mais nous n'avons creusé pour pénétrer à l'intérieur qu'il y a quelques jours", précisait hier Martine Phelippot, Maire-Adjoint déléguée aux Travaux.  

"Un ouvrage central pour la défense du Bassin d'Arcachon"

Le Groupement de recherches archéologiques du mur de l'Atlantique du secteur Arcachon (Gramasa) a immédiatement été alerté. Son Président, Marc Mentel, était présent ce jeudi 28 mai, aux côtés d'Yves Foulon, pour montrer l'ouvrage aux journalistes. "C'est une découverte majeure. L'ouvrage ne ressemble pas aux autres blockhaus de même taille qui servaient uniquement au cantonnement des soldats", a expliqué le dirigeant de la Gramasa. "Ce blockhaus compte seulement 9 lits au lieu des 20 habituels dans les blockhaus identiques. Et on a retrouvé ici un central téléphonique et un groupe électrogène. Il s'agissait sûrement d'un poste de commandement destiné à accueillir des officiers. Ce devait être un ouvrage central en termes de communication téléphonique et donc pour toute la défense du Bassin d'Arcachon". 

L'entrée rebouchée pour éviter tout accident en attendant la réhabilitation

Le Député Maire a déclaré aux journalistes à l'intérieur de l'édifice : "Ce blockhaus avait été arasé puis recouvert de bitume en 1946 par nos prédécesseurs, certainement pour enterrer l'existant et, avec, une part douloureuse de notre histoire". Yves Foulon est aujourd'hui convaincu qu'il faut "conserver et réhabiliter ce blockhaus avec l'aide des historiens". "Arcachon participera au devoir de mémoire. L'enjeu, désormais, c'est de le rendre accessible et d'assurer le suivi pédagogique à l'égard des jeunes générations". 

L'entrée du blockhaus souterrain, découvert à quelques mètres de l'Office de Tourisme, a été rebouchée dans les heures qui ont suivi cette visite afin d'éviter toute intrusion et tout accident à l'intérieur de l'édifice. "Nous allons recouvrir l'entrée d'une plaque, de sable et de calcaire avant de reposer une couche d'enrobé qui permettra au parking de la gare de reprendre son fonctionnement habituel pendant l'été", expliquait jeudi un responsable technique de la Mairie. Yves Foulon a indiqué, pour finir, qu'il faudrait ensuite rouvrir l'entrée de l’édifice et compter au moins une bonne année pour le réhabiliter.