Tribunes

Libre expression : Tribunes

Conformément aux dispositions de l’article L. 2121-27-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, nous publions dans  “ Arcachon en ligne ”  un espace réservé à l’expression des différentes sensibilités politiques représentées au Conseil Municipal. Dans le cas où l’une de ces sensibilités politiques ne s’exprime pas dans cette tribune, la rédaction de “ Arcachon en ligne ” ne peut en être tenue responsable.


 

Liste Majoritaire - Arcachon Ensemble

Au plus proche des concitoyens

Les Maisons de Quartier marquent la volonté d'être proche des Arcachonnais. Aménagées de façon conviviale, elles sont de véritables relais entre la Ville et ses quartiers. C'est pourquoi, une autre Maison verra le jour en centre-ville dans le cadre du nouvel aménagement du quartier de la Gare.
Ces structures tiennent compte des spécificités de chaque quartier d'Arcachon et sont, aujourd'hui, d'authentiques lieux d'accueil de proximité. Elles sont comme nous l'avons voulu, dotées de nombreux services, comme celui notamment des agences postales. Ce sont des lieux de vie, d'information, de rassemblement, de rencontre et surtout de partage grâce aux nombreuses activités qui y sont organisées dans le but de tisser, de renforcer les liens entre habitants. Chaque Arcachonnais peut y venir et participer à la vie locale.

Lors du dernier Conseil Municipal, notre groupe a voté la modification de la composition de leurs bureaux permettant d'élargir votre participation à ces instances de concertation et d'animation. Notre choix a toujours été de faire de la Maison de Quartier, une Maison pour tous, un lieu ouvert à vous tous, Arcachonnais, qui souhaitez intervenir dans la vie publique de notre Ville.

 


 

Liste Arcachon Autrement

Maurice Granet et Marie-Josèphe Pajot-Tauzin

L’INSEE vient de publier les chiffres annuels du recensement de la population française. On constate que la plupart des communes du Bassin d’Arcachon voient leur démographie augmenter sensiblement, sauf dans notre ville. Celle-ci continue à perdre inexorablement des habitants : moins 10% en cinq ans. Avec 10370 résidents permanents, elle risque de passer bientôt sous la barre des 10000, seuil statistique impliquant un changement de catégorie et une baisse supplémentaire des dotations de l’Etat. Facteur aggravant : les séniors (plus de 60 ans) y sont majoritaires (56%) et les jeunes très minoritaires. Les familles avec enfants n’y trouvent pas de logements accessibles financièrement. La part belle revient aux résidences secondaires (60%), toujours plus nombreuses, qui n’ouvrent leurs volets que deux mois par an.
 C’est là le résultat d’une politique électoraliste à courte-vue que nous ne cessons de dénoncer depuis quinze ans. Notre cité s’apparente à un «petit Singapour» qui délocalise sa population active à la périphérie l’obligeant à des allers et retours quotidiens sur des axes routiers surchargés ou dans les transports en commun.

Face à ce déficit structurel avéré, l’autorité municipale en nie la réalité. Ce n’est pas en contestant le thermomètre que le malade pourra guérir de sitôt.

Maurice Granet
Conseiller Municipal et Communautaire

Marie Pajot Tauzin

Conseillère Municipale

ARCACHON AUTREMENT

http://arcachon.autrement.over-blog.com

 

 


 

Charles Albert Lucas

Comment aurait agi Yves Foulon pendant l'Occupation?

Je lisais récemment le récit d'un autrichien contraint pour sauver sa vie de quitter l'Autriche (1938) à l'arrivée des nazis parce qu'il était juif ("Si je survis" de Moriz Scheyer).

Il raconte comment, après les camps français, il a échappé à la déportation : la chance, mais aussi les risques pris par des français décidés à assurer sa sécurité. Ces français-là agissaient pour des valeurs humaines qu'ils plaçaient au-dessus de leur propre vie.

Comparaison n'est pas raison, mais je lis dans la Dépêche que notre député refuse d’accueillir ici, des réfugiés, qui comme hier ont risqué leur vie pour la sauver.

Comment justifier cette opposition? Quel inhumanité sous de fallacieux prétextes! Le silence aurait au moins  préservé notre dignité collective.

Un tel refus est une honte pour lui mais aussi pour nous qu’il représente.

Sachez que les coûts d'un tel accueil sont payés par l'Etat ; et de l'argent, nous pouvons en consacrer un peu à autre chose que notre confort, notre plaisir! les vélos d'Arcachon ont coûté 300.000€.

Arcachon peut recevoir 50 réfugiés sans bouleverser son équilibre social.  J'espère que le préfet de la Gironde réquisitionnera des locaux ici à Arcachon.

blog : charlesalbertlucas.com

c.a.lucas@orange.fr
17 allée François de Fénelon
33120 Arcachon

Charles Albert Lucas

 


 

Anny Bey

Être sportive.. 

Je tiens à féliciter Yvette Maupilé pour la victoire de François Fillon sur le Bassin d'Arcachon.

Si nous divergeons toutes les deux sur la gestion de la commune, je salue sa loyauté, contre vents et marées, envers François Fillon.

Chacune d'entre nous a prouvé, auprès de son candidat, que la force des convictions et la fidelité existent en politique. 

Je m'étais engagée à rallier François Fillon. 

Je le ferai, en souhaitant de tout coeur, retrouver les idées d'Alain Juppé pour lequel je garderai toujours, le respect immense du à un homme aux grandes valeurs.

Contact : Twitter : anny_bey.
Facebook : Anny Bey.
Email : beyanny@ymail.com

 


 

Liste Arcachon Bleu Marine (Front National)

Migrants hébergés sur le Bassin d’Arcachon, Yves FOULON monte au créneau mais a la mémoire courte

La commune d’Arès aurait été retenue pour accueillir des clandestins, suite au démantèlement prochain de la « Jungle » de Calais. Cette paisible commune du Bassin d’Arcachon risque de se transformer en une « Jungle bis », avec son lot d’insécurité et d’insalubrité, aux frais des contribuables qui ne seront vraisemblablement pas consultés.

Le Front National dénonce avec force la volonté gouvernementale de déplacer le problème calaisien en le multipliant sur le territoire. Il entend également rappeler à Monsieur Foulon la part de responsabilité de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé dans cette crise migratoire.

Leur politique belliciste amatrice a déstabilisé les pays du Maghreb et du Moyen-Orient, instaurant le chaos en Lybie, créant une vaste zone où se pressent aujourd’hui près de 235 000 réfugiés en attente de passer en Europe. Les Républicains dénoncent aujourd’hui les conséquences de leur propre politique extérieure !

Le Front national souhaite que les clandestins, sans légitimité à séjourner en France, soient expulsés sans délai. L’argent des Néo-Aquitains doit servir en priorité aux nationaux.

Laurent LAMARA, Conseiller municipal et régional d’Aquitaine
Contact : BP 45 33112 ARCACHON cedex arcachonbleumarine@gmail.com